Programme Sécurité

Sécurité

Programme Renaud Muselier Sécurité

ÇA c’est fait : 100% de nos lycées sécurisés // 100% de nos transports sécurisés // Gratuité des transports pour nos forces de l'ordre

Une région sûre

Dans les 6 prochains mois

  • Créer un fonds de protection sécurité de 10 millions d’euros par an
  • Créer 1500 places de prison supplémentaires
  • Travaux d’intérêt général pour les délinquants qui dégradent les équipements publics
  • Généraliser le bouton d’alerte individuel pour les victimes de violences familiales

Dans les 6 prochaines années

  • 20% de notre budget consacré à la sécurité

  • Rénover les casernes de gendarmerie et les commissariats de police
  • Financer des équipements pour nos forces de l’ordre : véhicules, gilets pare-balles, téléphones Néo, combinaisons ignifugées, casques de maintien de l’ordre…

Bornes d'appel "Urgence Police"

Installation aux abords des écoles, des distributeurs de billets, dans les commerces

Renforcer la cyber sécurité

dans les entreprise et les collectivités

Financer

les caméras et les équipements des polices municipales

Criblage total

aucune subvention pour des associations qui ne respectent pas les valeurs de la République

Renaud Muselier pour la Sécurité

Des transports toujours plus sûrs

Dans les 6 prochains mois

  • Renforcer la garde régionale des transports
  • Équiper les agents de la Police ferroviaire d’une caméra piéton
  • Expérimenter des arrêts de bus à la demande pour les personnes vulnérables
  • Sécuriser nos cars par les réservistes de gendarmerie

Dans les 6 prochaines années

  • Des abris vélos sécurisés dans toutes les gares
  • Financer des drônes pour surveiller les voies ferrées et nos gares
  • Instaurer une interdiction de gare pour les délinquants
Bornes d'appel d'urgence Renaud Muselier

Des lycées toujours plus sûrs

Dans les 6 prochains mois

  • Spécialiser la garde régionale des lycées avec une brigade canine antistupéfiants et une brigade de prévention du harcèlement et du cyber-harcèlement
  • Créer des brigades mobiles de sécurité qui interviendront à la demande des proviseurs (plan anti-bandes)

Dans les 6 prochaines années

  • Installer des bornes d’appel de sécurité “Urgence police” aux abords des lycées
  • Former des lycéens à la détection de la radicalisation
  • 100 % des lycéens visiteront un lieu de mémoire de notre région